La technologie

Dialogue d’auto : comprendre l’impact de la communication V2V

mai 11, 2017

En janvier 2017, les législateurs fédéraux étasuniens doivent statuer sur un projet de loi, proposé par la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), qui exigera que les voitures et petits camions neufs soient équipés d’un dispositif de communication de véhicule à véhicule, ou V2V.

Bien que la nouvelle n’ait reçu que peu d’attention, une décision en faveur de la proposition marquera essentiellement la création d’une nouvelle norme fédérale en matière de sécurité automobile. L’utilisation de cette technologie aujourd’hui révolutionnaire, mais qui sera bientôt d’usage courant, améliorera l’expérience de conduite de millions de personnes.

Ce guide vous aidera à mieux saisir l’impact de la communication V2V sur le gouvernement, le secteur automobile et le simple conducteur que vous êtes.

Qu’est-ce que la communication V2V?

La communication de véhicule à véhicule désigne la transmission sans fil d’informations et de données entre plusieurs voitures. Elle vise à prévenir les accidents en permettant aux véhicules routiers d’envoyer des données concernant leur vitesse et leur position dans le nuage ou vers un réseau maillé sans fil.

La technologie tire parti de ce réseau ainsi que d’une perception à 360 degrés pour détecter les risques éventuels sur la route. En fonction des circonstances, si le véhicule repère une perturbation, il avise le conducteur du danger ou prend automatiquement une mesure préventive, comme ralentir ou se repositionner sur la voie.

L’impact de la communication V2V sur les constructeurs automobiles

Il y a déjà plusieurs années que la quasi-totalité des grands constructeurs attendent que le gouvernement étasunien exige l’intégration de la communication de véhicule à véhicule dans les automobiles neuves, et déploient des efforts toujours croissants pour trouver des façons de développer et d’utiliser la technologie plus efficacement que leurs concurrents.

Comme les voitures connectées recueilleront et analyseront des quantités phénoménales de données depuis une multitude de sources, le secteur automobile a reconnu la nécessité de former des partenariats avec des sociétés de technologie et de télécommunications en vue de mener à bien le projet. Nous verrons par ailleurs émerger une grande collaboration entre les constructeurs automobiles, puisque pour atteindre son plein potentiel, la technologie V2V a besoin d’un maximum de véhicules dotés d’un équipement similaire sur les routes.

L’impact de la communication V2V sur les véhicules autonomes

La communication V2V jouera également un rôle crucial dans la popularisation des véhicules autonomes auprès du public, cette technologie servant à fournir une variété d’informations essentielles sur la sécurité ainsi que des dizaines d’options en matière de divertissement et de confort.

Advenant l’adoption de la loi sur la communication V2V dans les véhicules neufs, le secteur automobile pourra profiter de cette opportunité pour habituer le public à de nouvelles technologies innovantes afin de rendre la transition vers les voitures autonomes beaucoup plus acceptable pour les centaines de milliers de personnes encore sceptiques quant à leur acquisition.

L’impact de la communication V2V sur les concessionnaires

Il ne fait aucun doute que la technologie V2V transformera en profondeur l’avenir de la conduite, mais il revient aux concessionnaires et à leurs vendeurs de se tenir au courant de ses nombreux avantages afin de les communiquer efficacement au public.

Comme la communication V2V sera potentiellement intégrée à tous les véhicules et petits camions neufs aux États-Unis, chaque concessionnaire risque d’être affecté; il est donc essentiel d’être prêt à cette éventualité.

L’impact de la communication V2V sur le gouvernement

Au niveau fédéral, la communication de véhicule à véhicule s’intègre à un projet plus vaste, initié par le Département des Transports des États-Unis (DOT) et la NHTSA, appelé système de transport intelligent (ITS, pour Intelligent Transport System). Le plan vise à tirer parti des données recueillies par les dispositifs de communication V2V pour améliorer la gestion de la circulation et permettre aux véhicules de communiquer avec les infrastructures de signalisation routière comme les plaques de rue, les arrêts d’autobus et les feux de circulation.

Si tout se déroule comme prévu, le déploiement de la communication V2V et son rattachement effectif à un ITS aidera les villes et les États à réduire la congestion, améliorera radicalement la sécurité et engendrera d’autres changements bénéfiques pour la société. La législation créera également un modèle à suivre pour les autres pays technologiquement développés et aidera à préparer le terrain pour l’adoption généralisée des véhicules autonomes.

L’impact de la communication V2V sur les conducteurs

En plus d’échanger des données avec d’autres véhicules et les infrastructures routières pour permettre aux conducteurs de prédire les comportements éventuels des véhicules à proximité, la technologie V2V pourra également agir en tant qu’assistant personnel en communiquant avec les appareils intelligents se trouvant à la maison, au travail et ailleurs afin de recueillir toute information nécessaire au bon déroulement de votre journée.

Les véhicules équipés de dispositifs de communication V2V deviendront ainsi l’incarnation par excellence de l’Internet des objets!